Le tournant créatif à Détroit, conférence de Simon Renoir

Le tournant créatif à Détroit : rebranding, revitalisation de l’espace et politiques de structuration des industries créatives

Conférence de Simon Renoir, le 4 novembre 2019, à la Faculté de Droit, Économie, Gestion, Université d’Angers

Dans le cadre du séminaire RELIGN, en partenariat avec SCAENA

Simon Renoir est attaché d’enseignement (ATER) à l’UFR Communication de l’université Paris 13. Docteur en Sciences de l’information et de la communication, il a rédigé une thèse sur le tournant créatif à Détroit (Le tournant créatif à Detroit : enjeux croisés de la structuration des industries créatives et de la régénération urbaine, En savoir plus). Il est membre du LabSic de l’université Paris 13.

Détroit, Hart Plaza. Image par Mohtashim Mahin © Pixabay

L’objet de la recherche de Simon Renoir est d’analyser la manière dont les industries créatives se structurent à Detroit depuis une dizaine d’années dans un contexte de renouveau économique et urbain de la ville. Il s’agit également de comprendre en quoi la référence créative joue un rôle majeur et initiateur dans ce processus de transformation d’une ancienne ville industrielle en « ville créative » et innovante.

Alors que Détroit est l’exemple d’une ville qui rétrécit (avec une diminution de 2/3 de sa population entre 1950 et 2010) et qui a connu une faillite municipale, elle fait l’objet depuis les années 2010 d’une période de renouveau et de renaissance. Dans ce contexte, Simon Renoir a étudié l’origine et réalisé un état des lieux du tournant créatif de la ville, entendu comme une nouvelle direction prise par les politiques locales de développement, caractérisées par une référence à la notion de créativité, favorisant la performance économique de la ville.

La présentation de Simon Renoir a permis de revenir d’une part sur les stratégies de rebranding de la ville de Détroit en cité du Design, à travers l’étude de l’exemple du rôle et de l’activité du DC3 – Detroit Creative Corridor. Cette agence de développement économique a en effet porté autant le Festival du Design que le label Unesco Ville du Design.

Par ailleurs, Simon Renoir a mis en avant la structuration des industries créatives dans l’espace, en présentant les opérations de valorisation des espaces vacants, qui deviennent des lieux de production de diffusion de contenus artistiques mais aussi de communication. Par ailleurs, la mise en district du centre-ville se multiplie avec la création de quartiers créatifs ayant pour objectif d’attirer des entreprises créatives et innovantes. Enfin, des opérations de régénération esthétique des espaces favorisent l’animation des espaces avec des événements ou des œuvres d’art, dans un esprit « Creative Place Making », parfois critiqué pour ses aspects d’homogénéisation de l’espace et de la culture, qui profite pourtant à des projets alternatifs également.

Enfin, le conférencier est revenu sur les nouvelles formes d’intervention dans le secteur culturel et créatif, rappelant l’évolution de l’action publique de la ville qui tend de plus en plus vers le volet entrepreneurial dans les arts. La politique culturelle accompagne en effet cette ville créative, bien que de moins en moins de dispositifs ne soient spécifiques au secteur culturel. On remarque alors la multiplication d’acteurs intermédiaires, et globalement ce sont de plus en plus des initiatives privées qui prennent en charge ces questions.

RELIGN veut inscrire le réseau ligérien des chercheurs SHS sur le Numérique, Culture, Territoire dans une dynamique plus large de chercheurs discutant, observant, mesurant et analysant les impacts spatiaux et socio-techniques de la numérisation de nos quotidiens. Il prolonge à l’échelle de notre territoire l’initiative du GIS MARSOUIN de la Région Bretagne.

Cette démarche repose sur l’organisation de séminaires (a)-(in)-(inter) disciplinaire, alternativement à l’Université de Nantes et d’Angers et l’invitation de collègues français et européens. L’objectif est de stabiliser un espace de discussion pluri- disciplinaires et d’échange entre les chercheurs des SHS et les doctorants des universités ligériennes.

L’équipe organisatrice :

Etienne Capron (GRANEM) – Doctorant Gestion
Marianne Lumeau (GRANEM / MARSOUIN) – MCF Economie
Raphaël Suire (LEMNA / MARSOUIN) – PU Gestion
Avec la complicité historique d’Hélène Morteau – Docteur Urbanisme et Aménagement.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search