« Les artistes au défi du confinement ou la survivance des lucioles », de Dominique Sagot-Duvauroux et Grégory Jérôme

« L’économie du secteur culturel est caractéristique de ces économies d’externalités généralisées : la valeur ajoutée générée par les activités artistiques est certes loin d’être négligeable mais elle mesure de façon très incomplète la valeur globale produite par ces activités. La crise en cours souligne combien manque un alambic efficace qui fasse remonter une partie de cette valeur vaporeuse jusqu’aux artistes.

L’éducation artistique et culturelle, auxiliaire curieuse des temps scolaires et périscolaires, a aussi été à l’arrêt. Les artistes, assigné·e·s à domicile, ont dû renoncer aux résidences qui leur offrent habituellement ces temps si précieux de rencontres et de confrontations avec un ailleurs et un autre si proches et, dans ces circonstances, à nouveau devenus si lointains.

Les industries culturelles ont également été lourdement touchées ; les tournages suspendus ; les cinémas, les librairies et les disquaires fermés. Tout ce que ces lieux – qui sont plus que des commerces – rendent habituellement possible et notamment « le plaisir de trouver ce qu’on ne cherchait pas », menace de nous être momentanément confisqué. Et pourtant, 53% des internautes interrogé·e·s placent la consommation de biens culturels en ligne en tête des activités indispensables en période de confinement et 62% des consommateur·trices de biens culturels déclarent en consommer plus qu’avant le confinement selon le baromètre Hadopi (Haute autorité pour les diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet) sur les pratiques culturelles à domicile en période de confinement…»

Dominique Sagot-Duvauroux et Grégory Jérôme, « Les artistes au défi du confinement ou la survivance des lucioles », AOC Média, 15 juillet 2020

Lire l’article en ligne

Dominique Sagot-Duvauroux est économiste, professeur à l’Université d’Angers et co-responsable scientifique du programme SCAENA.

Grégory Jérôme est sociologue, responsable de la formation continue à la Haute école des arts du Rhin et membre du collectif Économie solidaire de l’art.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search