«La notion de scène locale. Pour une approche renouvelée de l’analyse des courants musicaux» de Gérôme Guibert

Cette contribution cherchait, en 2012, à produire un bilan d’étape sur la notion de « scène locale » telle qu’elle était utilisée dans les travaux empiriques en sociologie de la musique. C’est le moment en effet où la « scène locale », considérée plutôt comme un concept outil, une posture de travail, issue des travaux pluridisciplinaires anglophones en popular music studies commençait à être utilisée en sociologie. L’article montre comment la notion de scène renouvelle les approches des dynamiques culturelles collectives en prenant l’espace physique au sérieux. Il propose ensuite trois acceptions du mot « scène » inspirées de Henri Lefebvre qui se complètent lorsqu’on veut étudier la dynamique musicale territoriale et la créativité au nouveau local, »la scène vécue », la « scène perçue » et « la scène construite ».

Gérôme Guibert, « La notion de scène locale. Pour une approche renouvelée de l’analyse des courants musicaux », in Stéphane Dorin (dir.), Sound Factory. Musique et logiques de l’industrialisation, Mélanie Seteun [Openbooks], 2012, p. 93-124

Lire l’article complet


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search