«Ville créative et renaissance urbaine. Retour sur la genèse intellectuelle d’un modèle urbain du XXe siècle» de Charles Ambrosino

L’objectif de cet article est de revenir sur le contexte d’émergence du concept de ville créative en rappelant la proximité des thèses initialement défendues par F. Bianchini et C. Landry (membres du think tank Comedia) avec l’esprit qui animera les représentants du New Labour britannique lors de l’élaboration de leurs politiques de « renaissance urbaine » tout au long des années 1990. Si les débats autour de la ville créative se sont principalement focalisés sur les questions d’attractivité, de marketing territorial et de renouvellement des appareils productifs urbains (au profit des industries créatives), ils oublient les ingrédients initiaux (postulat intellectuel et contexte national) pourtant à l’origine de la formulation de ce qui deviendra l’un des plus importants modèles urbains de la fin du XXe siècle.

Halle de la Madeleine, Nantes, novembre 2019. Photo : C.Guillemont

Charles Ambrosino, « Ville créative et renaissance urbaine : Retour sur la genèse intellectuelle d’un modèle urbain du XXe siècle », Revue Internationale d’Urbanisme, 2018/Numéro 6

Lire l’article complet

Co-responsable scientifique du programme SCAENA, Charles Ambrosino est maître de conférences à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine (IUGA) et chercheur à l’UMR PACTE.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search